Auteur : Claude Lasanté

 

Comment la spiritualité peut vous aider à créer votre bien-être ?

Avez-vous un certain doute avec la spiritualité, car souvent on y trouve des gens bizarres, compliqués et isolés dans une caverne ou une croyance ?

Heureusement, la spiritualité n'a rien d'étrange, car elle permet de créer votre bien-être, lorsque vous êtes en accord avec votre monde de relation.

En vérité, le bien-être n'est pas quelque chose de personnel, mais quelque chose de relationnel. Vous ne pouvez pas être bien si la personne avec qui vous êtes en relation ne l'est pas !

Voici 6 points de vue au sujet de la spiritualité et ainsi vivre sagement en créant du bien-être en vous et autour de vous.

 

Bien-être spirituel

 

1. La spiritualité n'est pas une religion ni des gens qui se croient illuminés par une croyance !

Nous vivons dans un monde diversifié dans lequel il y a un certain nombre de religions et de dieux.

Certaines religions comme le bouddhisme sont un mode de vie, d'autres comme le christianisme et l'islam croient aux enseignements d'un intermédiaire entre nous et Dieu, tandis que d'autres, comme l'hindouisme ont une multitude de dieux et de rituels.

Puis il y a les athées, les agnostiques et les scientifiques qui croient qu'il n'y a pas de dieu ou de créateur qui est responsable, qui est la cause originale de notre vie, de la nature et de l'univers.

Mais la spiritualité est quelque chose qui fait partie de notre nature, qui est innée en chacun de nous. Cela va même au-delà de toute chose, parce que même les non-croyants peuvent être spirituels.

Ceux qui ont un esprit sont des êtres spirituels.

En fait, la spiritualité est un élément de qui nous sommes. Avec le corps et l'âme, l'esprit est également une énergie créative qui est la source, la cause et non l'effet, de notre réalité.

Parce que nous nous n'avons jamais été éduqués à se connaître soi-même, alors nous ne maîtrisons pas notre esprit, nous ne l'utilisons pas efficacement, et les conséquences dans notre vie sont malheureuses et désastreuses.

Voici quelques observations pour vivre en harmonie avec notre esprit et créer du bien-être :

 

2. Faites aux autres ce que vous voudriez qu'ils vous fassent

Tout le monde connait cette phrase, mais rares sont les gens qui la mettent en pratique à l'instant où ils vivent une situation inconfortable.

En fait, la réaction est de se venger, n'est-ce pas ? Nos systèmes judiciaires ne sont-ils pas basés sur la vengeance eux-aussi, en nous faisant payer pour nos fautes au moyen du jugement et de la condamnation ?

Si vous n'aimez pas que les gens vous mentent ou vous trichent, alors pourquoi ne pas mentir et ne pas tricher vous-même ?

Ce qui compte n'est pas d'observer les autres afin de les juger ou les critiquer, mais de vous observer et de vous interroger à ce sujet afin de donner un nouveau sens, s'il y a lieu

En vérité, les gens réagissent de la façon dont vous les traitez, et comment les autres les traitent. Lorsque vous commencez à être honnête, donc de ne pas cacher vos sentiments et vos intentions, alors les gens réagissent de la même façon envers vous.

 

3. Écoutez les vérités de votre âme

Lorsque vous blessez quelqu'un et que vous en êtes conscient, alors votre sentiment est mal en vous. Lorsque quelqu'un vous blesse, votre sentiment en vous est mal également.

Pouvez-vous êtes attentif à vos sentiments dans l'âme et ainsi comprendre les autres quand vous pouvez les blesser ou les culpabiliser ? Si vous réagissez sans être attentif à votre sentiment mal et choisir un autre état d'être, alors vous allez créer des conséquences malheureuses.

S'excuser avec sincérité (avec un fait) et réparer notre erreur avec des actions est une des grandes actions aimables de notre part envers les autres. Mais sans les actions, les excuses ne suffisent pas !

La compassion n'a pas de prix, car elle est la conséquence d'écouter vos vérités, vos propres sentiments avant tout.

Aime ton prochain comme toi même veux dire de nous aimer avant d'aimer les autres. Puis d'aimer les autres, car cela est pour notre plus grand bien.

 

4. N'ayez pas d'attentes qui causent du stress

Une des plus profondes blessures est celle d'avoir été éduqués à vivre avec des attentes, avec des résultats particuliers que l'on veut obtenir.

Le stress ou la dépression est une conséquence et pour la transformer, vous devez transformer le processus en cause et non de changer les effets, changer de solutions.

En fait, vous n'avez jamais le contrôle sur les résultats, les conséquences, la réalité, mais uniquement sur votre façon d'être et de faire.

Donc sur votre pouvoir de création.

Lorsque vous attendez des autres, qu'ils vous rendent heureux, alors vous vivez dans la dépendance et la peur de perdre vos besoins qu'ils vous procurent.

Au lieu de cela, faites confiance à votre propre esprit de création, mais vous devez accepter et comprendre que vous avez crée votre situation en imitant les autres par l'enseignement reçu.

 

5. Donnez plus à ce que les gens s'attendent

La générosité est un don qui se fait, lorsque personne ne nous regarde, car le faire en public soulève une question d'intention de vouloir bien-paraître pour épater la galerie, pour la reconnaissance des autres.

Notre enseignement dans la compétition fait en sorte que nous avons peur de manquer de quelque chose et alors, nous retenons, nous conservons ou nous accumulons, au lieu de partager.

Vous n'avez rien ? Impossible, vous pouvez partager votre amour, votre conscience, votre justice, votre sourire, votre compréhension, votre douceur, votre sincérité, votre honnêteté, etc.

Mais parce que nous avons oublié notre âme et notre esprit, alors nous croyons qu'il existe uniquement des choses corporelles, matérielles à partager et ainsi oublier nos états d'être et nos actions dans nos relations.

On ne peut pas perdre ce que l'on donne, mais on peut perdre ce que l'on possède...

Donnez plus en donnant quelque chose de rare, soit des états d'être aimables en action, laquelle est la relation.

 

6. Acceptez la vie telle qu'elle est

Quelle grande habitude que nous avons à ne pas accepter la vie telle qu'elle est, mais selon ce que nous voudrions qu'elle soit.

Nous oublions le présent, car il est inconfortable et vivons dans les idées, les solutions réactives, imitatives. Ce qui compte est d'accepter et comprendre le présent (sentiment intérieur et réalité extérieure) afin de ne pas répéter ce que nous n'aimons pas et choisir autre chose.

Mais en réagissant sans comprendre le présent, nous fuyons, nous luttons et nous résistons à ce qui est et ne jamais l'observer. Ainsi, on ne peut pas comprendre nos sentiments et nos intentions, ainsi que ceux des autres.

Ce n'est pas l'esprit, mais notre façon de penser qui ne fait que répéter ou vouloir répéter le connu.

L'esprit observe et la pensée accumule des mots et des expériences pour produire notre conscience. Le problème est que nous avons peur de vivre de nouvelles expériences et nous nous en remettons aux mots des autres, au lieu de suivre nos vérités par nos expériences et nos sentiments.



Apprendre à connaître votre côté spirituel, donc à connaître votre esprit ainsi que votre âme et votre corps apporte un équilibre, apporte l'harmonie de votre être complet en relation avec les autres, car vous prenez conscience que nous sommes UN.

 


 

 

 

OBTENEZ NOTRE NEWSLETTER ET DES PRÉSENTS GRATUITS

En inscrivant votre email, vous recevez gratuitement des choses qui vous aident à vivre sagement et divinement.


Email

 

 

Nos livres